12/02/2005

 

Voici notre étape de HONFLEUR.



HONFLEUR (autrefois ), chef lieu de canton du Calvados, berceau de l'art et de la culture, est situé sur la rive gauche de l'embouchure de la Seine.


Cité des peintres et des corsaires, de grands voyageurs et aventuriers des mers aux récits fabuleux, d'artistes atypiques, d'écrivains célèbres, tels Baudelaire et Flaubert, y ont laissé des traces de leur passage.


La situation privilégiée de HONFLEUR aux portes du Pays d'AUGE et de la CÔTE FLEURIE offre en toute saison un lieu de séjour idéal.


On peut y admirer des chaumières et maisons à colombages, style typique de la région.
 

Le port, le vieux bassin et le quai SAINTE-Catherine sont des promenades incontournables.


Vous ne manquerez pas de visiter l'église Sainte-Catherine , dont le clocher est situé à côté de celle-ci, sur la maison du sonneur.


Un train touristique vous emmène à la chapelle de Notre-Dame-de-Grâce située sur une colline d'où, par temps clair, l'on aperçoit le pont de Normandie.




COTE GASTRONOMIE, plus d'un gourmet seront ravis.
Vous n'aurez que l'embarras du choix : crustacés, poissons, fromages , pâtisseries et produits à base de pommes
 

Après tout cela , si vous avez le palais un peu sec, un bon café normand, suivi d'une eau chaude, vous permettra ( peut-être) de vous remettre de vos émotions.
 


Pour les amateurs, voici la recette du petit café normand :


- eau - sucre - calvados - crème fleurette.


Faire chauffer le calvados . Flamber . Le verser sur le café sucré . Accompagner d'un nuage de crème fleurette (liquide) qui doit rester en surface


Recette de l'eau chaude :


- eau - sucre - eau-de-vie (calvados jeune).
 

Dans une tasse d'eau bouillante sucrée, ajouter une cuillerée à soupe de calvados.



On ne peut quitter HONFLEUR sans une incursion au Mont SAINT-MICHEL.


C'est au début du 8 ième siècle que l'Archange Saint-Michel apparaît à Aubert, l'Evêque d'Avranches et lui ordonne de construire un temple au sommet du mont TOMBE.


Ce chef d'oeuvre de l'Occident chrétien devient au 10 ième siècle le siège d'une communauté monastique.


Au fil des siècles, des constructions toujours plus audacieuses de style roman et gothique flamboyant se succèdent et se superposent créant ainsi un complexe unique et merveilleux.


De ce lieu de foi et de ferveur, la révolution française chassa les prêtres et mit fin à la vocation religieuse du Mont SAINT-MICHEL.


Ce monument historique s'ouvrit alors peu à peu au tourisme.


Depuis 1965, la vie religieuse renaît au Mont SAINT-MICHEL avec les communautés monastiques de Jérusalem.


Coté restauration, le Mont SAINT-MICHEL offre dans de nombreux retaurants une cuisine normande et bretonne.


Une bonne adresse : le restaurant gastronomique de la MERE POULARD célèbre pour son omelette baveuse et savoureuse.



Bon appétit et .... Bonne digestion !!!





13:32 Écrit par ANGI | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

ma plage ouah!!!!!!!!!!! saint-malo!!!!!!!!!!!!mais c'est ma plage ! c'est Bonscourt
vive les bretons
je ne sais pas trop encore comment naviguer sur votre site.ya même les grandes marées .ouf ! trop contente
amitiés
bero

Écrit par : bero | 07/02/2007

hummmmmmmmmmmmmmmm les fruits de mers.j'en ai sur mon blog mais j'aime mieux dans mon assiette
amitiés bero

Écrit par : bero | 07/02/2007

Saint-Malo......................... Saint -Malo by Night
Port et vieux gréément
vous me faites rêver
Je suis Malouine dans mon coeur , c'est mon enfance,mes copains,ma famille.... Nostalgie
amitiés
bero

Écrit par : bero | 12/02/2007

Les commentaires sont fermés.